Exposition «   ARTS ACTUELS  » Toulon – Janvier 2009

Pole d'exposition «  ART ET CULTURE » Carrousel – Liberté, Toulon (Var)

DES EDITIONS ET MUSEES ET DE LA CULTURE – EDMC

Association pour la promotion et le développement de la muséologie et des arts – Fondée en 1993

Martine LEMOINE, artiste-peintre, «  …Instinct et intelligence de l’abstraction… »

La peinture de Martine LEMOINE va tout de suite à l’essentiel … Une gestualité, qui ne provient pas des écoles de l’action painting américain ni de l’informel européen, mais émane d’une vie intérieure intense, qui, à travers ses toiles trouve à s’exprimer picturalement…

Dans son travail deux tendances ; Une première, colorique et polychrome qui fonctionne dans un jeu d’harmonies, de résonances, d’équilibre, très natures ; L’autre, plus intégrale, conjugue le noir et le blanc en une bi-chromie animée où lumière et obscurité se disputent l’espace du tableau. Dans ses œuvres bi-chromes Lemoine crée, répartit, guide noirs et blancs et leur impact tonal, les échos de formes, les lignes de fuite et les géométries… Elle nous entraine vers des clartés en profondeur, par une architecture de plans, de lueurs, de volumes ou de subtils contre-plans… L’artiste sait conduire l’œuvre pour atteindre un résultat abouti, comme elle l’entend.

Le style de l’artiste est maîtrisé dans le registre de l’abstraction, c’est autant un style qu’une partie d’elle-même… Si on ressent une poésie, voire un certain lyrisme dans certaines de ses œuvres polychromes, colorées, le peintre nous en laisse le choix et construit en fait une démarche originale dans la « non figuration ».

Martine Lemoine définit ses œuvres en tant que « sans titre », ce qui pose bien la logique de recherche de l’artiste dans le domaine d’un art abstrait générique. Un art abstrait qui puise aux sources du ressenti intérieur, qui s’exprime plus par des sensations que par de la narration… Son pinceau, ses couleurs la relient aux fondements d’un art pictural comme expression matérielle d’une pensée. Ses toiles sont autant d’intentions, de nouvelles propositions esthétiques… Dans son approche le peintre Martine Lemoine, nous apprend quelle délaisse tout à la fois le les expressions du « tachisme », comme celles du « paysagisme abstrait », pour ne s’en tenir rigoureusement qu’à une stricte création, qui provient de son être intérieur, de son inconscient…

C’est à partir du cœur et non de la raison qu’elle peint, nous renvoie des messages enfouis et intemporels, les facettes codées de ses univers de non-dits, nous captive de suggestion… L’artiste veut laisser au spectateur une entière liberté de voir, d’interpréter, afin que Celui-ci projette dans le tableau un regard personnel, un vécu, sans contraintes ou directivité de la part du peintre…

L’œuvre d’art est-elle avant tout une matérialité ? Elle répond oui ; Le tableau est-il acte pictural qui se suffit à lui-même en tant que tel ? Oui aussi ; mais elle ajoute sa différence, c’est qu’une toile, c’est de plus, une partie d’elle-même… C’est ainsi que cette artiste veut peindre, sans influences, sans prendre appui sur les sentiers battus des grands maîtres de l’art, qui de toutes parts la frôlent.

Artiste- peintre atypique, qui sait traiter l’abstraction, Martine Lemoine offre au public une grammaire forte, puissante, résolue, dont elle ne dévoile pas le sens. Elle laisse simplement aux spectateurs le soin de s’approprier sa peinture…

Antoine Antolini.